La Route du Cinéma

1) OFFICE DE TOURISME

Dénia a été la toile de fond de près de 20 films et de plusieurs séries télévisées. La route qui commence prétend faire découvrir pourquoi le cinéma s'est attardé à Dénia, quels sont les lieux les plus fréquentés

par les tournages et comment ils ont été modifiés pour le grand écran. Le point de départ de cette route est, précisément, un immeuble construit sur l'emplacement d'un ancien cinéma d'été, La Rosaleda, qui servit durant de nombreuses productions cinématographiques des années 1960 de loges et de centre de travail des équipes techniques et artistiques.


2) LE QUAI DU « MARTELL »

Dans les années 1960, les larges espaces ouverts et sans bâtiments permirent de transformer physiquement les lieux et de dresser de grands décors. Près de l'ancien entrepôt connu sous le nom de « Los Tinglados », des scènes historiques ont été reconstituées telles que l'assassinat du duc de Buckingham (1628), le hissage du premier drapeau des États-Unis d'Amérique (1776) ou l'explosion du volcan Krakatoa (1883).

Pour le cinéma, le port de Dénia a représenté la mer de quatre continents : Portsmouth (John Paul Jones, maître des mers), Dover et Calais (Les Trois Mousquetaires), les Caraïbes (Le Fils du capitaine Blood), Singapour (Krakatoa à l'est de Java), Alger (Les Aventures extraordinaires de Cervantes), le triangle des Bermudes (Bermudes : triangle de l'enfer)... et la Méditerranée (Son de mar).

Au large du quai du Martillo ont été tournées des scènes spectaculaires de batailles navales. La superproduction de Samuel Bronston, John Paul Jones, maître des mers (1958), eu besoin de plus de 15 jours de tournage pour des scènes d'abordages, d'explosions, d'incendies et de naufrages.

L'affrontement des flottes britannique et française sous Napoléon y fut également représenté pour le film Les Mutinés du Téméraire.


3) L'ANCIENNE CRIÉE

Le bâtiment représentait l'église de la ville de Port Royal, où se déroulait une grande partie de l'histoire racontée dans Le Fils du capitaine Blood (1961), film intégralement tourné à Dénia. Quelques-uns des meilleurs chefs décorateurs du cinéma espagnol réalisèrent les décors de l'un des films les plus chers du producteur Benito Perojo.

Sean Flynn, fils d'Errol Flynn, incarnait le fils du capitaine Blood, le légendaire personnage qu'interprétait son père dans les années 1930. Le scénariste était également le fils du scénariste du film original, Casey Robinson, auteur également du scénario de Casablanca.

Les répliques des galions du XVII e siècle furent construites expressément en Italie pour le tournage de John Paul Jones, maître des mers. Elles servirent ultérieurement dans plus de quinze films, dont trois eurent de nouveau pour toile de fond le port de Dénia : Le Fils du capitaine Blood, Les Mutinés du Téméraire et Billy Budd.


4) LA EXPLANADA DE CERVANTES

L'auteur du Don Quichotte, Miguel de Cervantes, débarqua à Dénia après avoir été incarcéré pendant 7 ans à Alger. En 1966, fut tournée la production internationale Les Aventures extraordinaires de Cervantes, qui choisit le port de Dénia précisément pour représenter la terre à l'opposé de celle de la réalité historique. Dénia était pour le cinéma l'Alger de ses années de prison. Le rôle de Cervantes était interprété par l'acteur allemand Horst Buchholz, et dans les rôles principaux figuraient l'acteur espagnol

Paco Rabal et l'actrice italienne Gina Lollobrigida ; tous y eurent des scènes notoires lors du tournage réalisé à Dénia. Sur tout l'espace occupé actuellement par le Monument au climat fut créé un immense marché en plein air où Sean Flynn se livra à un amusant et acrobatique duel à l'épée dans Le Fils du capitaine Blood. Flynn disparut quelques années plus tard au Vietnam, où il semblerait qu'il fut assassiné à la frontière du Cambodge lorsqu'il exerçait comme photographe professionnel.


5) LE RASET

Les constructions simples du quartier de pêcheurs ont permis de reconstruire des zones urbaines des XVI e et XVII e siècles à quelques petites modifications près.

Tout le premier tronçon des actuelles terrasses du Raset fut utilisé comme toile de fond pour Les Trois Mousquetaires (1973) et On l'appelait Milady (1974). Milady (Faye Dunaway) et Rochefort (Christopher Lee) se retrouvaient dans cet espace pour conspirer contre la reine. Rachel Welch s'y promena en

compagnie de Michael York, Oliver Reed, Richard Chamberlain et Simon Ward.


6) PLACE MARIANA PINEDA

En 2000, le réalisateur espagnol Bigas Luna recréait à Dénia l'univers méditerranéen de l'écrivain Manuel Vicent avec l'adaptation du roman Son de Mar. Le bar Senieta était le point de rencontre de Marina (Leonor Watling) et d'Ulysse (Jordi Moyà).


7) LA PLACETA DE SANT ANTONI

Elle fut transformée en village écossais pour John Paul Jones, maître des mers. La scène, durant laquelle défilaient des dizaines de figurants au son des cornemuses, finissait avec le lancement d'un œuf au visage d'un soldat à cheval. Des douzaines d'œufs furent utilisés car l'enfant qui les lançait, le fils du réalisateur et frère de l'actrice Mia Farrow, ratait sa cible.

Sur cette même place, en septembre 2010, furent tournées des scènes du film Sans issue, sorti en avril-mai 2012 et produit par Summit Entertainment et Intrepid Pictures en collaboration avec Galavis Film. Sur la place de Sant Antoni, fut reconstituée une pharmacie où l'un des acteurs principaux du film, Henry Cavill, se rendait à la recherche de médicaments.


8) LA PLACETA DE LA CREU

Depuis 2008, année de son cinquantième anniversaire, une sculpture de José Luis Saldaña rappelle le tournage du film John Paul Jones, maître des mers dans le quartier des pêcheurs.


9) LE CHÂTEAU

Cette forteresse historique et emblématique de la ville est apparue sur le grand écran tant dans de grandes vues panoramiques qu'au travers de ses espaces intérieurs. Le film Le Fils du capitaine Blood(1961) comprend des vues générales depuis la mer exceptionnelles. Dans Amanece como puedas

(1987) et Son de mar (2000), le château est un élément de plus du paysage ; et, dans El canto de la cigarra (1980), il apparaît magnifique depuis la côte.

Son enceinte, qui a abrité des scènes de combat, peut être identifiée dans John Paul Jones, maître des mers (1958) où est mis en scène l'assaut de Whitehaven et, dans Les Aventures extraordinaires de Cervantes (1966), elle représente le camp de travail d'Alger où Cervantes purgea sa peine.


10) LA MAIRIE

L'hôtel de ville et la place de la Constitución apparaissent dans deux films espagnols : El canto de la cigarra (1980) et Amanece como puedas (1987). Dans l'église de l'Asunción, en qualité de reine des fêtes de Dénia, Mia Farrow distribua le pain béni le jour du Saint Sang en juillet 1958.


11) RUE COP ET PLACE DE LA GLORIETA

Une scène spectaculaire de la comédie chorale méditerranéenne Amanece como puedas y fut tournée. Dans celle-ci, un avion de tourisme s'encastrait sur les toits de la rue Cop et ses occupants atterrissaient dans une poêle géante utilisée comme engin de sauvetage.


12) MARQUÉS DE CAMPO

La rue Marqués de Campo a concentré les offres de loisir pendant tout le XX e siècle. La plupart des théâtres et des cinémas se sont installés dans cette rue, lieu de promenade et de cohabitation civique.

Le théâtre Teatro Circo, inauguré en 1895 et convertit en Cine Condado en 1967 fut la première salle de cinéma. Au milieu du siècle passé, cette rue comptait trois salles de cinéma. Outre le Teatro Circo, se trouvaient le Salón Moderno et le Palacio del Sol, qui devint le Cine Sol en 1951, un espace à l'air libre pour les projections d'été.


13) PLACE DEL CONVENTO

La place del Convento de San Antonio fut le lieu de tournage de scènes d'Amanece como puedas et de Son de Mar. L'intérieur de l'Almacén de los Ingleses (l'entrepôt des anglais appartenant à la Cooperative Wholesale Society) servit de décor pour John Paul Jones, maître des mers et Krakatoa à l'est de Java.